La derniere fois que le paysage musical francais a accouché d'un clip digne d'un long metrage c'etait en 1988,souvenez vous de "Pourvu qu'elles soient douces" de Mylene Farmer et ses dix huit minutes au compteur.

Depuis ce record personne n'avait osé relever ses manches et proposer un clip digne d'interet,nous sommes pourtant en France,pays de la culture (sic).

Il aura fallut attendre cette année et la sortie du clip "Ultra Wave" de Tom York,admirablement ecrit et réalisé par Antoine L'honoré Piquet,d'une durée de quatorzes minutes dans sa version cinema,pour voir autre chose qu'une succession d'images tournées sur fond vert ou de jeunes filles denudées se tremoussant devant un Dj.

C'est que chez Tom et Antoine on ne plaisante pas avec les images,chez eux on fait du cinema comme ils le disent si bien,et quel cinéma!

La video d'Ultra Wave est une reussite totale sur tous les points,le realisateur y brosse le portrait de quatres jeunes gens etouffants dans leur vie,ne voulant plus subir les contraintes familiales,religieuses et sexuelles.

Mais oui,aimons nous dans tous les sens,filles entre filles,filles et garcons,garcons et garcons et pourquoi pas le tout en meme temps?

Vous l'aurez compris ce clip parle d'amour sous toutes ces formes et des folies auquel il peut nous conduire mais egalement de liberté.

La realisation est soignée,les images superbes et le trio d'acteurs qui entoure Tom York nous montre une palette de jeu qui fait plaisir a voir,on y decouvre Charlotte Jamescat en bonne catho,coincée par ses parents,qui va tout envoyer en l'air et assouvir sa soif de vivre,Bastien Gabriel le bad boy qui ne vit que pour le plaisir,Pierre Langlois amoureux desesperé qui franchira la limite.

Tout cela finira mal car tout se paye un jour ou l'autre,meme la soif de vivre,mais les plus belles histoires se terminent toujours ainsi non?

Accrochez vos ceintures et embarquez pour 12 minutes de plaisirs non coupables:

https://youtu.be/6vAWi1Y60qM